Visite du général d’armée François LECOINTRE, chef d’état major des forces armées (CEMA) français, à Niamey le 28 janvier pour rencontrer ses homologues à l’occasion du Comité de Défense et de Sécurité du G5 SAHEL (CDS).

JPEG
Le général d’armée François LECOINTRE, chef d’état major des forces armées (CEMA) français s’est rendu à Niamey le 28 janvier pour rencontrer ses homologues à l’occasion du Comité de Défense et de Sécurité du G5 SAHEL (CDS).

Placé en amont du sommet des chefs d’Etat du G5 du 5 février à Ouagadougou destiné à officialiser le transfert de la présidence au Burkina Faso, ce CDS avait pour objectif de dresser le bilan de l’année écoulée et d’évoquer les sujets d’avenir au regard des évolutions de la situation sécuritaire.

JPEG

A cette occasion, le CEMA français a pu échanger avec ses pairs, souligner l’engagement de la France à travers l’opération Barkhane en appui des armées partenaires et de la Force conjointe ; Force conjointe dont il a salué la reprise des opérations en particulier celle opérée par le fuseau Centre dont le PC est implanté à Niamey.
Au cours de cette rencontre, le général LECOINTRE a pu co-signer avec ses pairs chefs d’états major du G5, le 8ème DCCI ( Document de Coordination Conjoint Interallié) cadrant annuellement les opérations militaires conjointes transfrontalières (OMCT) conduites contre les groupes terroristes dans le cadre du partenariat militaire de coordination transfrontalière (PMCT) unissant la France et les 5 Etats du G5 Sahel.

Dernière modification : 07/02/2019

Haut de page