Une deuxième unité nigérienne formée dans le cadre de la force conjointe du G5 Sahel

Du 28 février au 15 mars 2018, le camp de Ouallam a accueilli la deuxième session du Centre de Préparation à l’Engagement Opérationnel (CPEO) ayant vocation à former les unités nigériennes déployées dans le cadre de la Force Conjointe du G5 Sahel (FC-G5S).
Ainsi, un détachement de 32 militaires des Eléments Français du Sénégal (EFS) s’est déployé avec le soutien de l’opération Barkhane afin de parfaire la préparation au combat d’une compagnie des Forces Armées Nigériennes (FAN) fraîchement constituée. Le programme très dense abordait tous les domaines du combat. Pendant que les cadres travaillaient la méthode de raisonnement tactique, indispensable à l’élaboration de leur manœuvre, la troupe s’entrainait aux déplacements tactiques, à la lutte contre les engins explosifs improvisés, au sauvetage au combat ainsi qu’au tir à l’arme d’infanterie et au mortier.
A l’occasion de la fin de cette session, le général de brigade Mistral, commandant les EFS, s’est déplacé à Ouallam afin de marquer tout l’intérêt et toute l’implication de la France dans la préparation opérationnelle des unités nigériennes.
Particulièrement réactive et attentive aux instructions, cette jeune compagnie FAN a rejoint sa garnison à Tillaberi, forte de l’expérience acquise et apte à répondre à ses futurs défis.

JPEG - 1.5 Mo
Entraînement à la reconnaissance d’itinéraire piégé
JPEG - 1.5 Mo
Entraînement au contrôle à un « check-point »

Dernière modification : 16/04/2018

Haut de page