SÉCURITÉ INTÉRIEURE

À l’occasion du départ du Niger du commissaire divisionnaire Jean-Max Delluc, attaché de Sécurité Intérieure de l’ambassade de France, les autorités nigériennes lui ont remis la médaille de chevalier de l’Ordre National du mérite nigérien.

■ La cérémonie de remise de décoration s’est déroulée le 26 août dernier dans les jardins du Grand Hôtel de Niamey en présence de plusieurs personnalités dont :

- M. Issoufou Oumarou, secrétaire général adjoint du ministère de l’Intérieur ;
- M. Souley Boube, inspecteur général, directeur de la coopération Internationale ;
- M. Biga, commissaire de police, chef de Cabinet du DGPN ;
- M. Yaou Dioga, directeur adjoint de la Police judiciaire ;
- M. Moustapha Tahirou, directeur de la Police technique et scientifique ;
- M. Issaka Souley, directeur adjoint des Transmissions et de l’informatique ;
- M. Ibrahim Adamou Harouna, formateur à l’Ecole nationale de Police de Niamey ;
- M. Adili Toro, chargé de communication ;
- M. Yves Manville, chargé d’affaires de l‘ambassade de France, accompagné des membres du service de Sécurité intérieure.

■ Au moment de quitter définitivement le Niger après y avoir travaillé durant plus de quatre ans, M. Jean-Max Delluc s’est déclaré très honoré de cette remise de médaille qui traduit l’excellence des liens existants entre le service de Sécurité intérieure présent au Niger depuis 1962 et les différentes forces nigériennes de sécurité.

■ Avant d’entamer une carrière à l’étranger, M. Delluc avait travaillé de nombreuses années dans le domaine de la Police judiciaire ainsi qu’en sûreté urbaine à Marseille. Il a ensuite travaillé au sein de la direction de la coopération Internationale, au service de laquelle il a exercé la fonction d’attaché de sécurité intérieure en Haïti, en République Dominicaine, au Tchad et enfin au Niger.

JPEG - 291.4 ko
M. Jean-Max Delluc lors de la cérémonie de remise de la médaille de chevalier de l’Ordre National du mérite.

Dernière modification : 11/09/2017

Haut de page