CINÉMA

RÉTROSPECTIVE MOUSTAPHA ALASSANE AU MUSÉE D’ART MODERNE DE NEW YORK

MOUSTAPHA ALASSANE : PIONNIER DU CINÉMA NIGÉRIEN

JPEG

Pour la première fois en Amérique du Nord, l’ambassade de France aux États-Unis en collaboration, avec la cinémathèque Afrique de l’Institut français, rendent, un hommage exceptionnel au réalisateur nigérien Moustapha Alassane (1942-2015) avec un cycle de 11 films.

La première américaine de cette rétrospective aura lieu au Museum of Modern Art (MoMA) à New York du 12 au 15 mai 2017 et sera suivie d’une tournée dans différentes villes des États-Unis.

Cinéaste autodidacte et curieux, considéré comme le pionnier du cinéma d’animation en Afrique sub-saharienne, Moustapha Alassane commence à réaliser des dessins animés en les gravant directement sur pellicule. Il se perfectionne ensuite aux techniques de prises de vues avec Jean Rouch, installé au Niger, et à l’animation auprès de Norman McLaren à Montréal.

Il réalise des films d’animation, une parodie de western, des œuvres de fictions et des documentaires ethnographiques, composant ainsi une œuvre unique et éclectique.

Le cycle de 11 films comprend 3 courts-métrages de fiction, 2 longs métrages de fiction, 1 court-métrage documentaire et 3 courts-métrages d’animation, ainsi que deux documentaires sur Alassane réalisés par Serge Moati et Christian Lelong. Tous ces films sont issus de la collection de la cinémathèque Afrique, qui est chargée de la conservation et de la diffusion internationale du patrimoine cinématographique africain et de la jeune création.

Toula ou le génie des eaux. 1973. Niger. Réalisé par Moustapha Alassane - JPEG

Les films de la rétrospective :

LA BAGUE DU ROI KODA (fiction, 24 mn, 1962)
AOURÉ (fiction, 30 mn, 1962)
RETOUR D’UN AVENTURIER (fiction, 34 mn, 1966)
BON VOYAGE SIM (animation, 5 mn, 1966)
F.V.V.A. (fiction, 68 mn, 1972)
SHAKI (documentaire, 25 mn, 1973)
TOULA OU LE GÉNIE DES EAUX (fiction, 76 mn, 1973)
SAMBA LE GRAND (animation, 14 mn, 1977)
KOKOA (animation, 14 mn, 2001)
LES COWBOYS SONT NOIRS (documentaire de Serge Moati, 15 mn, 1966)

Dernière modification : 05/05/2017

Haut de page