POLITIQUE DE COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT DE LA FRANCE AU NIGER

Mission de 6 examinateurs à Niamey du 8 au 12 janvier 2018 pour une « revue par les Pairs » du Comité d’aide au développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

Tous les cinq ans, le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE procède à l’évaluation du système de coopération pour le développement de chacun de ses Etats membres. Cette évaluation par les pairs est menée par des examinateurs de deux pays membres du CAD, en l’occurrence par le Luxembourg et les Pays-Bas pour la France.

Après une visite à Paris en décembre 2017 auprès des services des ministères français concernés ainsi que des représentants des parlementaires et de la société civile, les examinateurs effectuent des visites de terrain dans des pays bénéficiaires de l’aide, jugés comme emblématiques dans le dispositif d’aide : pour la France, il s’agit début 2018 du Niger et du Maroc.
Sur cette base, les examinateurs rédigeront un rapport comprenant des recommandations et pistes d’amélioration pour la politique de coopération de la France. Les conclusions seront restituées à l’ensemble des États membres du CAD le 6 juin 2018, puis publiées.

La nouvelle méthodologie du CAD pour les examens par les pairs, adoptée en 2017, prend en compte les nouveaux engagements internationaux dans les critères d’évaluation : Agenda 2030, Programme d’action d’Addis-Abeba, Accord de Paris, « The Grand Bargain » (initiative destinée à combattre le déficit de financement de l’aide humanitaire).

La visite au Niger a permis aux examinateurs de rencontrer non seulement les hauts responsables des administrations nigériennes et des acteurs locaux pertinents (secteur privé, ONG locales, centres de recherche) mais aussi les autres bailleurs bilatéraux et multilatéraux. Le but de la mission était d’examiner plus particulièrement la façon dont les politiques et stratégies de coopération sont mises en œuvre, les efforts en matière d’efficacité de l’aide, les bonnes pratiques ou l’engagement spécifique de la France, comme l’éducation, le lien sécurité-développement ou l’aide humanitaire, dans le contexte particulier d’un pays enclavé du Sahel faisant face à des crises multiples.

Au total, les examinateurs de l’OCDE ont rencontré plus de 150 acteurs de la coopération franco-nigérienne, dans le cadre de 26 réunions distinctes. Les recommandations formulées pour améliorer l’aide française au Niger et au Maroc viendront enrichir le rapport global.

JPEG - 216.5 ko
Restitution finale des experts de l’OCDE à l’Ambassadeur de France, M. Marcel Escure, accompagné des chefs de service en charge de la coopération

Dernière modification : 15/01/2018

Haut de page