Mobilisation de trois experts techniques internationaux auprès du ministère des Finances

Lundi 9 août 2021 a été signée à Niamey une convention de financement d’un montant de 1,5 million d’euros entre le Niger et la France, à travers l’Agence française de développement (AFD).

PNG

Un projet en faveur de la mobilisation des recettes intérieures
Par cette convention, la France met à disposition, à partir du quatrième trimestre 2021 et pour deux années, trois experts techniques internationaux résidents au sein du ministère des Finances, placés respectivement auprès du Directeur Général des Impôts ; du Directeur Général des Douanes ; et du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP). Les trois experts techniques auront chacun pour mission d’appuyer la mise en œuvre des réformes pilotées par la DGI, DGD, DGTCP en faveur de la mobilisation des recettes intérieures, qu’il s’agisse d’améliorer le recouvrement, de fiabiliser l’assiette, de renforcer les capacités des agents en poste ou les services aux usagers.

L’Etat du Niger fait face à des difficultés pour la mobilisation de ses recettes fiscales qui restent faibles. Le taux de pression fiscale (recettes fiscales rapportées au PIB) qui s’est établi autour de 10% en 2019 et 2020 est très inférieur à l’objectif de 20% fixé au niveau de l’UEMOA. Ce niveau-cible de recettes fiscales permettrait pourtant de dégager des marges budgétaires pour le financement des dépenses publiques nécessaires à la fourniture de services publics de qualité. Dans l’optique de renforcer durablement la collecte fiscale, les autorités du Niger sont engagées depuis plusieurs années dans une dynamique de réformes, relatives notamment à l’élargissement et la maîtrise de l’assiette fiscale, la lutte contre la fraude fiscale, la modernisation de l’administration et du système fiscal et le suivi rigoureux des dépenses fiscales.

La France renforce son soutien au Niger dans la gestion des finances publiques
Avec la mobilisation de ces trois experts internationaux auprès de régies clefs du ministère des Finances, l’AFD entend poursuivre son soutien au Niger dans la gestion des finances publiques. En 2019, l’AFD octroyait un projet d’appui à la mobilisation des ressources intérieures (MRI), composé d’une subvention de politique publique de 30 millions d’euros et d’un appui-projet de renforcement des capacités de cinq millions d’euros. De plus, l’AFD avait financé en 2018 la mise à disposition de deux experts techniques internationaux, pour deux ans, au sein du ministère des Finances : l’un auprès du DGI et l’autre auprès du DGD. Ces interventions témoignent d’un engagement fort de la France sur ce secteur.

A propos de l’Agence française de développement
Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4.000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

www.afd.fr

Dernière modification : 09/08/2021

Haut de page