La France en appui à la numérisation des archives en péril du ministère nigérien de la Fonction publique

Le 15 novembre 2019, au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, la cellule nigérienne sur « le numérique au service de la gouvernance administrative » a tenu sa première réunion de travail sur le projet de numérisation des archives des agents de la fonction publique.

En effet, de nombreux dossiers individuels de fonctionnaires nigériens sont aujourd’hui en péril compte tenu à la fois de l’environnement peu propice à la conservation et du rythme de manipulation des originaux. Ces facteurs menacent l’existence des archives du ministère de la Fonction publique, d’où la nécessité de leur numérisation. Au total 77 000 dossiers des agents sont concernés par l’opération de numérisation.

L’atelier a été animé par les deux chefs de projets M. Moussa Attah, Secrétaire général du ministère chargé de la Fonction publique, et de Madame Maimouna Kaza, conseillère technique du ministre chargé de l’Enseignement supérieur, avec la présence de plusieurs directeurs centraux des ministères.

A l’ouverture, le conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France, a relevé l’importance de ces archives, sur support papier et numérique, outils administratifs, mais aussi indicateurs de la fiabilité d’une administration. Il a également rappelé le contexte qui a conduit à la tenue du présent atelier dans le continuité du Forum d’échanges et de rencontres administratives mondiaux (FERAM) qui a eu lieu le 20 septembre dernier à Paris, en présence des représentants d’une dizaine de pays africains et avec l’appui de la coopération française.

JPEG - 71.1 ko
Les membres de la cellule présidé par M. Moussa Attah, en présence de M. Christophe Reilhac, conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France

Dernière modification : 26/12/2019

Haut de page