La France contribue à la formation d’excellence des douaniers nigériens

JPEG

Le 16 décembre dernier, l’Ambassadeur de France, M. Alexandre Garcia, a accueilli, en présence du Directeur général des Douanes, les 20 candidats nigériens à l’examen probatoire pour l’accès au cycle long de l’École nationale des douanes (END), école française qui propose une formation internationale aux cadres des Douanes étrangères partenaires.

L’END, qui est située à proximité de Lille et de Dunkerque, 3ème port français, offre chaque année une quinzaine de places aux auditeurs étrangers francophones au sein de la formation regroupant une centaine d’Inspecteurs élèves des Douanes françaises.

Les agents des Douanes ont composé sur des sujets comportant un QCM (questionnaire à choix multiples) et la rédaction d’une note de synthèse. Les candidats reçus se verront proposer une scolarité en France pour l’année 2020/2021.

Dans son mot d’accueil, l’Ambassadeur de France a félicité les candidats pour leur motivation à se perfectionner dans le cadre de la formation continue proposée par les écoles françaises. Il a rappelé que « notre dispositif d’appui à la formation, inscrit dans la longue durée, est également à l’image de l’excellente coopération entre nos deux pays. Chaque année, une trentaine de fonctionnaires nigériens bénéficient d’une nouvelle expérience en France, pour des stages courts ou longs dans des domaines variés : administration publique générale, lutte contre la corruption, conception des politiques publiques, organisation du travail parlementaire… Autant de thématiques essentielles pour le renforcement de l’Etat de Droit et de l’Etat présent sur tout le territoire, fondement du développement d’un pays ».

Pour sa part, le Directeur général des Douanes a encouragé les candidats à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de réussir cet examen international. Il a salué l’excellence des relations de coopération entre la France et le Niger en matière douanière sous de multiples formes : stages en France, renforcement de capacité au Niger avec l’appui d’experts des douanes françaises et futur projet de l’Agence française de développement (AFD) pour la Mobilisation des ressources intérieures.
JPEG

Les centaines de candidatures reçues à l’Ambassade pour les formations (toutes administrations confondues) sont la preuve de la valeur, reconnue à l’international, des écoles professionnelles françaises de service public. Elles ont à cœur de promouvoir les échanges d’expertises, à travers des enseignements théoriques et des stages d’application. Chaque année, le Niger occupe un rang tout à fait honorable dans la réussite à ces examens organisés dans de nombreux pays, ce qui témoigne à la fois de la qualité des hauts fonctionnaires nigériens et de leur intérêt pour les formations françaises.

JPEG

© Ambassade de France

Dernière modification : 03/01/2020

Haut de page