La France, à travers l’AFD mobilise 262 383 800 FCFA comme contribution au plan de riposte du Niger

L’initiative « Covid-19 - Santé en commun » est une première réponse par le Président de la République française avec ses pairs africains face à la crise sanitaire de la COVID-19 et à ses conséquences économiques et sociales immédiates.

C’est dans ce cadre qu’une partie des fonds du projet Genre Population et Développement au Niger (GPDN) d’un montant de 262 383 800 FCFA (400 000 EUROS) ont rapidement été réalloués à la réponse à la crise de la COVID 19.
Il s’agit d’un choix stratégique et solidaire de la France et de l’ensemble des partenaires du projet pour répondre rapidement à la crise en contribuant au financement du plan de riposte du Niger à la pandémie à travers le Fonds commun santé que l’AFD soutient depuis sa création en 2006.
Ces fonds devraient permettre entre autres le financement d’activités de formation d’agents de santé et l’achat d’équipements de protection contre la pandémie.

Une contribution plus conséquente est prévue dans les prochaines semaines pour renforcer l’appui à la riposte contre la pandémie dans le cadre de l’initiative « Covid-19 - Santé en commun ».

JPEG

© P. WILLOCQ, AFD

Dernière modification : 08/06/2020

Haut de page