Journée mondiale contre la Peine de Mort (10 octobre)

Les abolitionnistes se mobilisent à l’occasion de la 16e journée mondiale contre la peine de mort

PNG

Le mercredi 10 octobre, les abolitionnistes invitent tous les citoyens à célébrer la 16e journée mondiale contre la peine de mort. A cette occasion, l’Ambassade de France et la Délégation de l’Union européenne au Niger soutiennent plusieurs événements de la société civile ouverts à tous, à Niamey, Zinder, Maradi et Agadez.

PNG

A Niamey, les jeunes plaident contre la peine de mort

► Le Club des étudiants en Droit de l’université de Niamey (CEDUN) invite tous les jeunes à une matinée d’échanges sur la peine de mort. Elle sera notamment animée par des plaidoiries d’élèves avocats, qui confronterons leurs arguments pour et contre la peine de mort. Le slammeur Althess mettra ses mots au profit de l’abolition de la peine de mort au Niger. La matinée se conclura sur une conférence du Secrétaire général de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), à laquelle répondront plusieurs panélistes avant d’ouvrir la discussion avec tous les participants.

Cette activité est soutenue conjointement par l’Ambassade de France et la Délégation de l’Union européenne au Niger.

-  Le mercredi 10 octobre de 8h30 à 13h
-  A l’amphithéâtre 1000 places de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey – Entrée libre

■ Le mouvement abolitionniste nigérien tient un colloque pour éveiller les consciences

Le mouvement abolitionniste nigérien, composé de la Coalition nigérienne contre la peine de mort (CONICOPEM), le Syndicat national des agents de la formation et l’éducation (SYNAFEN), l’ACAT Niger (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) et de l’ONG REPRODEVH-Niger et le ROTAB, organise un colloque au siège de la Commission nationale des Droits Humains.
Cette table-ronde d’experts du droit et de militants membres de la Coalition mondiale pour l’abolition de la peine de mort explore chaque année les avancées du combat abolitionniste. Cette année, en présence des leaders religieux, des chefs traditionnels et d’un représentant du ministère de la Justice, enseignants-chercheurs, spécialistes en droits humains, magistrats, étudiants, journalistes, parlementaires, membres du Barreau, jeunes, organisations féminines et surveillants des maisons d’arrêt débattront particulièrement sur la thématique « Dignité pour tous et conditions de vie en prison des condamnés à perpétuité ». Un concours de dessin sera également organisé par l’ONG REPRODEVH-Niger

-  Le mercredi 10 octobre de 16h à 18h
-  A la Commission Nationale des Droits Humains, sis route de l’aéroport à côté de la Cour de Cassation (ex Cour Suprême) – Entrée libre

PNG

Par ailleurs, les structures membres du réseau culturel franco-nigérien au Niger proposent au grand public des activités à Zinder, Maradi et Agadez :

ZINDER : Conférence du Dr Saley Boubé Baly

► Le Dr Saley Boubé Baly, enseignant-chercheur à l’Université de Zinder, évoquera les conditions de vie des condamnés à mort, et plus généralement des détenus dans les prisons au Niger.
-  Le mardi 9 octobre de 16h à 18h au CCFN de Zinder – Entrée libre

JPEG

MARADI : Lecture publique du Dernier jour d’un condamné

► Les élèves du lycée Dan Baskorey de Maradi proposeront au public la lecture d’extraits choisis du Dernier jour d’un condamné, roman de Victor Hugo publié en 1829 qui relate les dernières heures d’un condamné à mort. Ce texte reste, près de deux cents ans après sa parution, un vibrant plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort, nous plongeant dans les pensées et les angoisses d’un homme dont la mort sera acclamée par la foule.
-  Le mercredi 10 octobre à 16h30 à l’Alliance française de Maradi – Entrée libre

AGADEZ : Conférence-débat sur la peine de mort

► L’Alliance française d’Agadez accueille un panel de représentants de la société civile, magistrats, enseignants et universitaires, chefs religieux, représentants des forces de sécurité, de la presse et des artistes pour confronter les opinions sur la peine de mort. A l’issue du débat, le public appréciera également un sketch et une chanson promouvant l’abolition complète de la peine de mort.
-  Le mercredi 10 octobre à 16h à l’Alliance française d’Agadez – Entrée libre

Dernière modification : 09/10/2018

Haut de page