INFORMATION EN LIGNE EN AFRIQUE

SÉMINAIRE ‘’NOUVEAUX ACTEURS DE L’INFORMATION EN LIGNE AFRICAINE’’ À DAKAR, DU 18 AU 20 SEPTEMBRE

Termes de référence du séminaire

Contexte du projet
La révolution numérique a contribué à reconfigurer l’espace médiatique en profondeur, fortement influencéepar les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Confrontés à ce défi, les médias traditionnels ont dû diversifier leurs modalités de fabrication, de production et de diffusion de l’information, tout
en redéfinissant les contours de leurs modèles économiques et éditorial, et leurs modes de fonctionnement au sein des rédactions. Aujourd’hui, très rares sont les titres de presse écrite ou de médias traditionnels (Radios,TV) qui n’ont pas développé leurs sites en ligne ou applications accessibles via les smartphones ou les
tablettes. Parallèlement, des acteurs nouveaux, dit pure players, (des sites d’information en ligne indépendants, non adossés à des médias ou groupes de presse traditionnels), d’abord peu nombreux, y ont fait leur apparition.

L’Afrique n’a pas échappé à ce tournant, et voit aujourd’hui se développer un nombre important de pure players, proposant une information uniquement en ligne, grâce à une création rapide et peu coûteuse.

Toutefois, ce segment de l’information reste encore fragile et confronté à des défis de taille. Au regard de ce contexte, CFI souhaite aujourd’hui soutenir le secteur de la presse en ligne en Afrique par la mise en place d’un projet destiné à accompagner la professionnalisation de certains pure players issus d’Afrique francophone en les appuyant dans leur structuration et leur développement.

Préambule
Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du projet « NAILA, Nouveaux Acteurs de l’Information en ligne en Afrique », mis en oeuvre par CFI et qui a pour objectif principal d’appuyer la professionnalisation de 10 pure players issus du secteur de la presse en ligne d’Afrique de l’ouest.

Il s’agira ainsi de :

  • Renforcer la viabilité économique, technique et éditoriale des médias en ligne sélectionnés.
  • Accompagner le développement de projets éditoriaux innovants et performants, en lien avec les
    besoins du secteur.
  • Donner aux professionnels des médias les outils et les cadres d’expression nécessaires au renforcement de leur légitimité et crédibilité.

Ce projet de 18 mois (Septembre 2017 > février 2019), bénéficie à une dizaine de médias en ligne implantés en Afrique francophone, sélectionnés à l’issu d’un appel à projet.

Objectifs du séminaire
L’objectif de ce séminaire sera d’inaugurer le projet NAILA qui permettra de :

  • mettre en perspective les grands défis et enjeux de la presse en ligne en Afrique aujourd’hui, par l’intermédiaire d’interventions et de présentations de professionnels européens et africains spécialisés sur le sujet et devant susciter le débat et la réflexion entre les parties prenantes ;
  • mettre en réseau des dirigeants et représentants des médias sélectionnés afin de créer une première dynamique de groupe ;
  • mieux appréhender l’identité, la structure et les ambitions de chaque structure bénéficiaire, confirmer l’intérêt et l’adhésion des médias bénéficiaires au projet, via la signature d’une convention de partenariat.
  • présenter le projet NAILA et ses différentes phases.

Lors du séminaire, il sera envisagé :

  • d’aborder les enjeux de transformations éditoriales liées à l’ère digitale, ainsi que les
    problématiques liés aux enjeux économiques et socio-professionnels ;
  • d’aborder les questions des liens unissant médias pure players et marques, les besoins des annonceurs sur le continent et la question des partenariats internationaux
  • de présenter chaque structure bénéficiaire lors d’une séance de pitch (structure, moyens, positionnement, ligne éditoriale, stratégie, ambitions, projets)
  • d’aborder une réflexion autour de la création d’un réseau ou label à échelle régionale travaillant à défendre les intérêts des éditeurs de presse issus du projet.

Public
Ce séminaire de 3 jours réunit les responsables de médias en ligne sélectionnés, journalistes, membres d’associations de médias en ligne, entrepreneurs.
Une trentaine de participants sont attendus.

Liste de présence des représentants des médias sélectionnés  :

  • Olivier RIBOUI, directeur de la publication, BanoutoInfo, Bénin
  • Yao Hervé KINGBEWE, rédacteur en chef, BanoutoInfo, Bénin
  • Carole YEMELONG YEMATA, journaliste consultant/ rédacteur en chef de la web tv, AfricaCircle TV, Cameroun
  • Joël Cédric ATITSEM NGOUAGNA, responsable du pôle montage et journaliste reporter d’images, AfricaCircle TV, Cameroun
  • Manfié Anderson DIEDRI, rédacteur en chef, Eburnie, Côte d’Ivoire
  • Raïssa Armelle BANHORO, chef du desk TIC & TEC, chargée du développement multimédia, Eburnie, Côte d’Ivoire
  • Diamilatou BAH, directrice de publication, Guinée Décalée, Guinée
  • Mamadou Bella DIALLO, Guinée Décalée, Guinée
  • Hawa SEMEGA, directrice de Publication, Kunafoni, Mali
  • Aboubacar CAMARA, directeur des programmes chargé du Webmastering, Kunafoni, Mali
  • Abdoul Salam HAMA, administrateur, Sahélien, Mali
  • Kossi Mensa Evenunye FODOU, rédacteur en chef, Sahélien, Mali
  • Ibrahim MANZO, directeur de publication du journal, Air Info Agadez, Niger
  • Nasser ISSA ABDOU, journaliste et mise en ligne des articles, Air Info Agadez, Niger
  • Guy MUYEMBE, manager, Habari, République Démocratique du Congo (RDC)
  • Jean Hubert BONDO, rédacteur en chef, Habari, RDC
  • Patient LIGODI, directeur, actualite.cd, RDC
  • Stanislas BUJAKERA, actualite.cd, RDC
  • Aché A. Attimer YOUM, directrice des opérations, TchadInfos, Tchad
  • Mahamat Mamadou DJIMTEBAYE, directeur, TchadInfos, Tchad
  • Brillant RONDOUBA, journaliste, TchadInfos, Tchad
  • Atha Menssan ASSAN, rédacteur en chef, Togotopnews, Togo
  • Hélène DOUBIDJI, directrice de publication, Togotopnews, Togo

Approche méthodologique

L’approche privilégiée sera active et participative et reposera sur :
- des table-rondes de réflexions axées sur différentes thématiques ;
- des partages d’expériences de différents acteurs et différents types de collaboration ;

Documents et délivrables

Les principaux documents du séminaire seront :
- Un compte rendu exhaustif et complet des présentations, échanges, recommandations et principales conclusions tirés du séminaire (sous un délai de 15 jours à l’issue du séminaire).

Ci-dessous le programme du séminaire :

PDF - 3.4 Mo
Le programme
(PDF - 3.4 Mo)

Dernière modification : 18/09/2017

Haut de page