Formation pour renforcer la sécurité des douaniers nigériens

Dans le cadre de son appui au "continuum sécurité - développement", la France soutient les initiatives de la douane du Niger, corps en armes présent aux frontières pour y assurer des missions économique et sécuritaires.

La douane du Niger a intégré la sécurité de ses personnels comme une dimension cruciale de son plan stratégique 2019-2023. A ce titre, elle a organisé en novembre 2019, avec un appui financier et technique de l’Ambassade de France, une formation au maniement des armes pour 70 de ses agents des brigades d’intervention et de recherche. L’objectif de cette action de formation est de renforcer les capacités d’action et de défense des douaniers.

Pour mémoire, la douane du Niger collecte un quart des recettes intérieures. Elle est présente dans toutes les zones frontalières d’insécurité malgré les dangers encourus.
La douane dispose d’un système informatique de dédouanement qui couvre l’ensemble du territoire, assurant ainsi une collecte de recettes et une collecte d’informations sur les flux transfrontaliers. Appuyer la douane du Niger est donc un enjeu majeur, fiscal et sécuritaire, dans la lutte contre les trafics, et par conséquent contre le terrorisme.

De plus, la douane nigérienne bénéficie de l’appui permanent d’un expert français et de formations régulières dispensées par l’École nationale des douanes françaises.

JPEG

Dernière modification : 27/11/2019

Haut de page