FASCS 2014-23

Montant : 700 000 € (460 000 000 F CFA)
Durée : 3 ans
Clôture prévue : 2017

Le FASCS (Fonds d’appui aux sociétés civiles du Sud) est destiné à promouvoir à l’échelle locale et nationale, l’expression citoyenne de la société civile et son rôle dans le renforcement de la gouvernance démocratique au Niger.

Doté d’une enveloppe de 460 millions de FCFA, le FASCS est programmé sur trois ans (août 2014 – août 2017). Il finance uniquement les projets portés par les organisations de la société civile nigérienne légalement reconnues par les autorités du Niger  : organisations non gouvernementales, fédérations, associations, faîtières, groupements, etc.

Les trois objectifs principaux du FASCS :

- Soutenir le renforcement des capacités et la professionnalisation des acteurs de la société civile en termes de gestion de projets et de dialogue local ou sectoriel multi-acteurs ;

- Promouvoir la professionnalisation du débat public sur les grands enjeux de société et les modes de gouvernance au Niger ;

- Favoriser l’expression citoyenne des jeunes et des femmes.

Les subventions attribuées peuvent atteindre 70 % du montant total du coût du projet, les 30 % restants devant être supportés par le porteur du projet, d’autres partenaires financiers ou encore les bénéficiaires.

Chacun des projets sélectionnés sera financé par le FASCS jusqu’à 17 M FCFA (27 000 €) sur une durée maximum de 18 mois.

L’ambassade de France au Niger finance exclusivement les organisations de la société civile nigérienne dans le cadre d’appels à proposition. En dehors de cette procédure, aucun projet ne peut être subventionné.

Pour postuler, il est nécessaire de remplir un document de projet et un canevas budgétaire avant de les renvoyer à l’ambassade de France au Niger selon les modalités prévues dans l’appel à proposition.

Un mode de sélection en trois étapes :

1. A l’issue de l’appel à proposition, l’ambassade de France au Niger réalise une présélection basée sur une grille d’évaluation préétablie. Un classement des différents projets est dressé selon la note obtenue.

2. Les projets présélectionnés sont ensuite soumis pour avis au comité consultatif ,« le Pôle société civile », composé de représentants des autorités nigériennes, des bailleurs de fonds internationaux, de partenaires techniques et financiers et de membres de la société civile nigérienne, qui juge de la pertinence des dossiers présentés.

3. A l’issue de la sélection définitive, les différents projets font l’objet d’une convention de subvention signée entre l’ambassade de France au Niger et les organisations retenues.

L’accompagnement technique et financier des projets :

Afin d’accompagner les bénéficiaires du FASCS dans la gestion quotidienne de leurs projets, l’ambassade de France au Niger a un mis en place un double dispositif de suivi et d’évaluation.

1. Un chargé de mission assure le suivi technique, administratif et financier des projets.

2. Deux partenaires externes nigériens ont été sélectionnés à la suite d’un appel à consultation restreint :

- Le Cabinet Law and Security Services Consulting (LSSC) pour le suivi et l’évaluation des projets sur le terrain, ainsi que l’évaluation externe de l’enveloppe FASCS.

- L’agence de communication KADcom pour réaliser les outils de communication du FASCS.

Les projets financés par le FASCS en 2014

1. Centre incubateurs des petites moyennes entreprises au Niger ;
2. Réseau pour l’environnement et développement durable ;
3. Fédération Marhaba ;
4. Association nigérienne de lutte contre la Corruption ;
5. Fédération des Unions de groupements des paysans du Niger MOORIBEN ;
6. ONG Diko ;
7. Radio Garkuwa ;
8. ONG ‘Savoir, oser, solidariser pour le civisme au Niger’ ;
9. Coordination des ONG et associations féminines nigériennes ;
10. Association intercommunale ENMITTAF ;
11. Association pour la redynamisation de l’élevage au Niger.

Un second appel à propositions aura lieu au cours du second trimestre 2015.

Contacts :

Ambassade de France au Niger : M. Florent Massat, Chargé de mission coopération technique.

LSSC : M. Chaïbou Dadi, Consultant / Mme Djibrina Hibrahima, Auditeur comptable et financier.

KADcom : M. Boubacar Maazou Abdel Kader, Directeur général /M. Tagaza Djibo, Reporter Photographe Freelance.

Termes de référence
Document projet à remplir
Document budget à remplir

En savoir plus : Le Fonds d’appui aux sociétés civiles du Sud

Dernière modification : 19/06/2015

Haut de page