EAU POTABLE

POSE DE LA 1ère PIERRE DE LA CENTRALE DE TRAITEMENT D’EAU POTABLE DE GOUDEL

Les Royaumes des Pays-Bas et de Belgique, l’Union européenne et la France financent conjointement un projet d’alimentation en eau potable à Niamey.

Le 18 avril dernier, le président de la République, M. Issoufou Mahamadou, a procédé à la pose de la première pierre des travaux de construction de la 4ème filière de traitement d’eau potable de l’usine de Goudel à Niamey.

Cette usine s’inscrit dans un projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la ville de Niamey, financé par l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI), Financement et exportations (FINEXPO) pour la partie belge, ainsi que le Royaume des Pays-Bas pour un montant global de près de 50 milliards de Fcfa (74,46 millions d’euros).

Aujourd’hui, dans la mesure où la capacité de production des installations de la ville de Niamey ne permet de couvrir qu’environ 80 % des besoins des habitants de la capitale, ce projet permettra :
• D’augmenter la capacité de production d’eau potable de 40.000 m³/j (+ 30 %) ;
• De mettre en place 3 réservoirs supplémentaires d’une capacité de 2.000 m³ chacun ;
• De mettre en œuvre l’extension du réseau d’adduction et de distribution (277 kilomètres de conduites) ;
• De subventionner 17.700 branchements en faveur des populations vulnérables ;
• Et de construire 180 bornes fontaines.

L’enjeu majeur de ce projet est d’améliorer la qualité du service d’eau potable concernant un million de personnes déjà raccordées au réseau de Niamey, tout en donnant un accès supplémentaire à près de 200.000 personnes d’ici l’année 2020.

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités, dont notamment côté bailleurs des ambassadeurs du Royaume des Pays-Bas (M. Jolke Oppewal), de France (M. Marcel Escure), de l’Union Européenne (M. Mateus Paula Raul), ainsi que de la chef de la représentation de la BEI en Afrique de l’Ouest (Mme Isabelle van Grunderbeeck).

JPEG - 497.1 ko
Le 18 avril 2018, le président de la République M. Mahamadou Issoufou, posait la première pierre de la centrale de traitement d’eau de Goudel, financée à 29 % par l’AFD.
©Souley ABDOULAYE, AFD
JPEG - 388.9 ko
Une présentation des différentes composantes du projet, en présence de plusieurs hautes personnalités nationales et internationales, dont le président de la République du Niger, M. Issoufou. Mahamadou
©Souley ABDOULAYE, AFD

Dernière modification : 26/04/2018

Haut de page