DOUANES

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES DOUANES NIGÉRIENNES

Quelques-uns des participants lors du séminaire sur la comptabilité des matières - JPEG

Dans le cadre du projet de coopération en cours entre le Niger et la France intitulé ‘’Civisme fiscal et développement’’, et plus particulièrement de ses composantes
● Mobilisation les recettes internes et renforcement de l’égalité devant l’Impôt.
● Accroissement de la redevabilité des agents des administrations.
deux formations viennent d’être organisées à Niamey en faveur des douanes nigériennes.

■ La première formation portant sur la ‘’comptabilité des matières’’ s’est tenue du 10 au 11 avril 2017 à l’hôtel Ténéré de Niamey et a réuni 10 officiers supérieurs des douanes nigériennes. La comptabilité des matières permet le suivi régulier des entrées, des sorties et des quantités d’articles présents dans les magasins sous douanes. Un meilleur contrôle de la véracité des déclarations de marchandises est ainsi rendu possible, renforçant la capacité de mobilisation des recettes internes et l’égalité des usagers devant les procédures douanières.

■ La seconde formation visait à renforcer les capacités de 10 cadres des douanes (inspection des services, chef de bureaux des douanes, directeurs nationaux adjoints) dans le domaine de l’audit interne. Cette formation s’est tenue du 12 au 13 avril et s’appuyait sur le manuel des procédures comptables des douanes, financé par le projet ‘’Civisme fiscal et développement’’ et présenté par le président de la Cour des comptes en janvier 2017. Le renforcement des capacités en matière d’audit interne s’inscrit dans la volonté des douanes nigériennes d’optimiser leur fonctionnement et d’améliorer la redevabilité des agents douaniers.

Dernière modification : 20/04/2017

Haut de page