DÉPLACEMENT DE L’AMBASSADEUR DE FRANCE À MARADI

L’AMBASSADEUR DE FRANCE AU NIGER, M. MARCEL ESCURE, ET L’ENVOYÉ SPÉCIAL POUR LE SAHEL, M. JEAN-MARC CHATAIGNER, SE SONT RENDUS À MARADI LE 8 FÉVRIER DERNIER.

Ce deuxième déplacement de l’ambassadeur Escure dans la capitale économique du Niger a été organisé à l’occasion de la remise de la Légion d’Honneur au sultan Ali Zaki de Maradi Katsina. C’est pour son engagement en faveur de la paix, de la tolérance et de la culture que le sultan Ali Zaki a été élevé au rang de chevalier de la Légion d’Honneur de la République Française.

JPEG - 25.2 ko
Le sultan Ali Zaki de Maradi Katsina et l’ambassadeur de France au Niger, M. Marcel Escure

En marge de cette cérémonie, des rencontres avec les autorités locales et les principaux opérateurs économiques de la ville ont permis d’avoir un échange fructueux sur les atouts et les défis de cette région de 4,2 millions d’habitants où 64 % de la population a moins de 15 ans.

JPEG - 33.1 ko
De droite à gauche, au 1er rang : M. Laouali Sabiou, M. Amissou Abdou et M. Abdou Hamza, maires des trois arrondissements de Maradi. Et, au second rang : M. Sadissou Oumarou, vice-président du Conseil régional, M. Jean-Marc Chataigner, envoyé spécial de la France pour le Sahel, M. Zakari Oumarou, gouverneur de Maradi, M. Marcel Escure, ambassadeur de France au Niger, M. Ayouba Moussa, président du Conseil de ville de Maradi, et M. Franck Haaser, conseiller de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France.
PNG - 317.2 ko
La délégation française aux côtés de M. Yahya Kache, entrepreneur et secrétaire général de la Chambre consulaire de Maradi, devant des opérateurs économiques

Un déjeuner de travail a été l’occasion pour la délégation française de s’entretenir sur leurs activités en faveur de tolérance et la paix avec des membres du comité de dialogue interreligieux représentant l’ensemble des confessions de la ville.

JPEG - 23.7 ko
La délégation française entourée de membres du comité de dialogue interreligieux

Le déplacement s’est terminé par la visite du Centre de santé de la mère et de l’enfant (CSME) de Maradi, et notamment de sa nouvelle unité de néonatologie. Le CSME de Maradi bénéficie d’appuis importants du Fonds commun Santé - qui réunit plusieurs bailleurs, dont l’Agence française de développement (AFD) - et du Fonds français Muskoka qui participe au financement des agences des Nations Unies œuvrant en faveur de la réduction des taux de décès maternel, néonatal et infantile.

JPEG - 15.8 ko
L’ambassadeur Marcel Escure entouré de personnel médical du CSME de Maradi et d’équipes de l’UNICEF.

Dernière modification : 13/02/2018

Haut de page