Coopération scientifique France-Niger : renouvellement de l’accord de siège entre l’IRD et la République du Niger (2020-2025)

De gauche à droite, MM. Guillaume FAVREAU, Représentant l'IRD au Niger, Alexandre Garcia, ambassadeur de France au Niger, Yahouza SADISSOU, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
De gauche à droite, MM. Guillaume FAVREAU, Représentant l’IRD au Niger, Alexandre Garcia, ambassadeur de France au Niger, Yahouza SADISSOU, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
De gauche à droite (depuis Marseille) Mmes Corinne BRUNON-MEUNIER, Directrice Générale Déléguée de l'IRD, et Valérie VERDIER, Présidente-directrice générale de l'IRD
De gauche à droite (depuis Marseille) Mmes Corinne BRUNON-MEUNIER, Directrice Générale Déléguée de l’IRD, et Valérie VERDIER, Présidente-directrice générale de l’IRD
Echange des parapheurs
Echange des parapheurs
Présentation par Mme Aïchatou ASSOUMANE, généticienne, des travaux conduits par les équipes de l'IRD au Niger
Présentation par Mme Aïchatou ASSOUMANE, généticienne, des travaux conduits par les équipes de l’IRD au Niger
Présentation des travaux de recherche par les doctorants en hydrologie de l'IRD
Présentation des travaux de recherche par les doctorants en hydrologie de l’IRD

Implanté au Niger depuis 1957, l’IRD mène, en collaboration étroite avec ses partenaires nigériens, des programmes de recherche au bénéfice des territoires et des populations. Ses priorités s’inscrivent dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD), adoptés en septembre 2015 par les Nations unies. Elles ont pour ambition non seulement d’orienter les politiques de développement mais aussi de répondre aux grands enjeux liés aux changements globaux, environnementaux, économiques, sociaux et culturels qui affectent notre planète. C’est le cas actuellement avec la crise sanitaire du COVID-19.

Compte tenu du contexte sanitaire, la cérémonie s’est déroulée le 21 juillet 2020 en visioconférence entre Niamey et Marseille. Le renouvellement de l’accord de siège entre l’IRD et la République du Niger pour la période 2020-2025 a été signé par M. Yahouza SADISSOU, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et l’Innovation, et par Mme Valérie VERDIER, Présidente-directrice générale de l’IRD, en présence de M. Alexandre GARCIA, ambassadeur de France au Niger, de Mme Corinne BRUNON-MEUNIER, Directrice générale déléguée de l’IRD et de M. Guillaume FAVREAU Représentant de l’IRD au Niger.

Cet accord permettra de poursuivre les projets de recherches engagés par les équipes de l’IRD et ses partenaires nigériens sur les grands enjeux sociétaux que sont l’environnement et le changement climatique, la sécurité alimentaire (amélioration des productions végétales et défense contre les agresseurs), les ressources et les disponibilités en eau (eaux de surface et souterraines), la démographie et les migrations.

Partenaire de choix de notre coopération universitaire et scientifique, l’IRD a toujours su apporter son expertise dans des projets conduits avec les autorités nigériennes. Le Fonds de solidarité pour les projets innovants (FSPI) Racines en est un très bon exemple. Ce FSPI, qui a bénéficié d’un financement du MEAE (300 000 euros du SCAC) et de l’AFD (200 000 euros), a permis la structuration d’une fédération d’équipes de recherche au Niger (135 chercheurs répartis dans 15 institutions de recherche) afin de renforcer la qualité des productions scientifiques. Le résultat se présente sous la forme d’une Structure fédérative de recherches (SFR Racines), un outil que peuvent mobiliser les autorités nigériennes dans la prise de décision face au changement climatique et la promotion d’un développement durable des agroécosystèmes sahéliens.

L’IRD et la SFR Racines sont également associés à notre politique d’appui à la mobilité avec 9 bourses de mobilités doctorales attribuées chaque année, dont 30% sont réservées à des étudiantes.

L’ambassade et l’IRD pilotent également la diffusion d’événements qui font la promotion des sciences et de la recherche auprès de la jeunesse nigérienne. Ce fut notamment le cas lors la Fête des sciences à l’université de Maradi (novembre 2019), qui a connu un très grand succès auprès des étudiants et des lycéens de la ville.

Ce partenariat va se poursuivre par la participation de l’IRD au débat d’idées en ciblant des thématiques prioritaires essentielles au développement du Niger. Ainsi, dans les prochains mois, l’IRD sera avec le CERMES le partenaire de référence dans la promotion d’un débat d’idées pluridisciplinaire, dynamique et prospectif.

Cet objectif sera atteint à l’automne 2020 avec la préparation d’une programmation au CCFN qui débutera en janvier 2021. Parmi les thèmes qui seront abordés dans ce cadre figurent l’innovation et l’adaptation au changement climatique, les mobilités et la radicalisation.

Dernière modification : 22/07/2020

Haut de page