Cérémonie d’inauguration du siège de l’incubateur CIPMEN : l’engagement renouvelé de la France pour le développement de l’entreprenariat au Niger

JPEG

Depuis sa création en 2012, le CIPMEN a accompagné près de 250 entreprises dans le développement de leurs activités. Celui-ci ambitionne dans les 5 prochaines années d’incuber plus de 1000 « Business Developer » avec un accent particulier sur l’entreprenariat féminin.

En présence du ministre conseiller spécial du président et directeur de l’ANSI (Agence nationale pour la société de l’information), du ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé, du ministre de l’Industrie, de la conseillère technique du ministre de l’Entreprenariat des Jeunes, du secrétaire général administratif de la Chambre de commerce et d’industrie, Luc Fabre, conseiller de coopération et d’action culturelle (COCAC) a rappelé le soutien continu de la France au développement de l’écosystème entrepreneurial au Niger.

JPEG

Appuyé en 2018 par le FSPI « Soutien aux incubateurs nigériens et à l’insertion professionnelle des jeunes (SO-INN) », le CIPMEN ambitionne aujourd’hui d’être reconnu comme « hub d’excellence » dans la région sahélienne. C’est avec le même engagement, que l’ambassade de France lui confie ainsi aujourd’hui une partie de la mise en œuvre du FSPI « Réseau et entrepreneuriat au Niger », programme africain porté par notre Président de la République, pour créer des antennes régionales, renforcer les capacités d’accompagnement de « Business Developer  » des incubateurs nigériens, amorcer des nouveaux projets et les accompagner jusqu’à leur maturité tout en veillant à favoriser l’entreprenariat féminin.

Luc Fabre, COCAC, a enfin adressé ses félicitations au CIPMEN pour le chemin parcouru pour porter une dynamique économique au Niger, tâche importante pour le pays, dont l’incubateur à la responsabilité.

JPEG

Dernière modification : 24/11/2020

Haut de page