COOPÉRATION MILITAIRE NIGÉRO-FRANÇAISE

SOUTIEN FRANÇAIS À L’ÉQUIPEMENT DE CENTRES OPÉRATIONNELS NIGÉRIENS DANS LE CADRE DE LA MONTÉE EN PUISSANCE DE LA FORCE CONJOINTE DU G5 SAHEL

En juillet et août 2017, les centres opérationnels du commandement de la Zone 1 de défense (Tillabéri) et de l’état-major tactique de l’opération Dongo (Ouallam) ont été équipés en matériels divers par la coopération militaire française.

PNG

Centre opérationnel : l’apport français consiste en la fourniture de tables de réunion ainsi que de chaises dans la configuration spécifique d’un centre opérationnel (techniques de l’espace ouvert et du face-à-face), de téléviseurs grand format afin de permettre à chaque officier de suivre aisément la situation tactique en temps réel (amie et ennemie), de panneaux d’affichage accueillant les cartes d’état-major et les consignes permanentes, et enfin de bureaux pour les secrétaires.

JPEG

G5 Sahel : ces deux centres opérationnels de Tillabéri et Ouallam sont concernés à des degrés divers, en fonction de leur mission propre, par la montée en puissance de la Force conjointe du G5 Sahel.

Il convenait donc de les équiper parallèlement aux états-majors directement impliqués et actuellement en cours de mise sur pied. Ainsi la France participe activement à Niamey à l’installation du poste de commandement régional du fuseau Centre de la Force Conjointe et envisage un appui matériel au centre opérationnel tactique du bataillon de Bankilaré, en cours de création.

JPEG

Dernière modification : 25/09/2017

Haut de page