COOPÉRATION MILITAIRE NIGER - FRANCE

LA FRANCE APPORTE SON SOUTIEN AU NOUVEAU BATAILLON NIGÉRIEN DÉPLOYÉ À LA FRONTIÈRE MALIENNE

Un détachement d’instruction opérationnelle des Éléments Français au Sénégal a conduit à Tillabéri une formation de mise en condition avant projection au profit du bataillon armant la nouvelle opération des Forces Armées Nigériennes (FAN) à la frontière franco-malienne.

Cette formation comportait trois volets spécifiques :

  • Une formation génie dans le domaine sensible de l’ouverture d’itinéraire et particulièrement celui de la lutte contre des engins explosifs improvisés
    Le programme visait avant tout à sensibiliser les militaires nigériens aux risques des mines et explosifs utilisés par les groupes armés terroristes afin qu’ils les détectent et les signalent avant leur déclenchement.

JPEG

  • Le sauvetage au combat de premier niveau
    chaque combattant suivant cette instruction est alors en mesure de prodiguer les premiers secours à son camarade blessé afin que celui-ci puisse être pris en charge dès que possible par le service médical des armées ; cette méthode de premiers soins au contact même des assaillants a permis de sauver de nombreuses vies en extrayant un blessé d’une zone à risque tout en stabilisant sommairement son état.

JPEG

  • L’entrainement au tir de mortier
    Lors des confrontations avec les terroristes, l’appui que confère le groupe mortier aux fantassins du bataillon permet de reprendre ou de maintenir l’initiative ; simple dans sa conception, l’utilisation du mortier nécessite cependant des connaissances techniques incontournables qui doivent être entretenues par une remise à niveau régulière.

PNG

À l’occasion de cette triple formation, la France a cédé aux FAN du matériel génie spécifique et essentiel à l’accomplissement de la mission du bataillon dans le cadre de la sécurisation des populations frontalières menacées. Les détecteurs électromagnétiques de mines ainsi que les tenues de démineur ou encore les lots de traction de mines à distance sont parfaitement maitrisés et sont dès à présent un apport précieux de l’avis du chef d’état-major tactique du bataillon.

JPEG

Dernière modification : 19/07/2017

Haut de page