COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

UN NOUVEAU PARTENARIAT FRANCO-NIGÉRIEN DE COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

Projet destiné à améliorer la production d’un groupement maraîcher grâce à la télé-irrigation

Une convention de partenariat de coopération décentralisée vient d’être signée entre le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (SIGEIF), et la commune de Birni N’Gaouré dans la région de Dosso.

L’association française Eau Vive, assurera la maîtrise d’œuvre de cette coopération et coordonnera les activités de formation ainsi que de sensibilisation des bénéficiaires du projet. L’entreprise nigérienne Tech-Innov, détentrice de la technologie de télé-irrigation, assurera l’installation de ce système à Birni N’Gaouré.

■ L’objectif du projet est d’améliorer l’irrigation d’un périmètre maraîcher grâce cette technologie qui permet de gérer et rationnaliser l’arrosage d’une exploitation à distance, via un téléphone portable. L’énergie requise est le solaire : le kit de télé-irrigation se compose d’une petite station solaire et d’une pompe reliée à des panneaux photovoltaïques. Elle permet également de collecter en temps réel des données météorologiques et hydrologiques ainsi que de connaître l’état du besoin en eau d’une exploitation.

Des groupements de femmes et d’hommes de la commune seront les bénéficiaires de ce projet qui va s’implanter pendant une période de 8 mois. Ils seront formés à la gestion durable de l’eau et aux techniques de résilience face au changement climatique. La subvention du SIGEIF s’élève à un montant de 20.000 € (plus de 13 millions de Fcfa).

■ Cette convention porte à 22 le nombre de partenariats de coopération décentralisée actifs au Niger en 2018. Le montant de l’aide publique au développement bilatérale des collectivités territoriales françaises pour le Niger en 2016 était de 1.075.376 € (soit plus de 705 millions de Fcfa), positionnant le Niger à la 14ème place des récipiendaires de cette aide dans le monde.

D’une manière générale, l’accès à l’eau est la principale thématique des partenariats franco-nigériens. Les autres secteurs couverts par les projets de coopération décentralisée sont l’éducation et la santé, la formation professionnelle et la jeunesse, l’alimentation et l’agriculture durable, et enfin le développement économique.

PNG

Dernière modification : 26/02/2018

Haut de page