COOPÉRATION DE DÉFENSE NIGER-FRANCE

UN SOUTIEN MATÉRIEL AUX FORCES ARMÉES NIGÉRIENNES

Une nouvelle remise officielle de matériels destinés aux unités nigériennes de la Force conjointe du G5 Sahel s’est déroulée le 25 janvier 2018 à la direction centrale de l’intendance militaire. La cérémonie était présidée par le colonel major Sory Diallo Mohamed représentant le chef d’état-major des Armées nigériennes et le colonel Franck Fouillet, attaché de Défense près l’ambassade de France au Niger.

■ Dans le cadre de son appui à la montée en puissance de la force conjointe du G5 Sahel, la France vient d’équiper le poste de commandement du fuseau centre installé au camp Bagagi, fournissant véhicules, armement et équipements au bataillon nigérien affecté à la force conjointe, et assurant la préparation opérationnelle de ces compagnies avant leur déploiement.

■ Cette nouvelle cession de matériel permettra à 200 combattants de se déployer sur le terrain dans des conditions optimales : elle comprend principalement des tentes modulaires équipées de filets anti-chaleur, des citernes souples de 3.500 litres, des douches de campagne, des lits équipés de moustiquaires et du petit matériel de vie en campagne.

L’attention a surtout été portée sur la protection individuelle des combattants

■ Cet effort se traduit par la remise de 200 gilets pare-balles et 200 casques, et sera très bientôt suivi d’une nouvelle cession d’un volume équivalent.

■ Comme l’a déclaré le colonel Fouillet, la France continuera de soutenir la montée en puissance et l’équipement des Forces armées nigériennes, en particulier dans le cadre de son appui à la Force conjointe du G5 Sahel. Ce soutien se traduira par de nouveaux dons de matériels ainsi que par la poursuite de la formation et de l’entraînement des unités.

JPEG - 294.9 ko
Le colonel major Sory Diallo Mahamane, chef du bureau logistique des Forces armées nigériennes, et le colonel Franck Fouillet, attaché de Défense près l’ambassade de France au Niger, présentent quelques-uns des casques et gilets pare-balles venant d’être remis au Niger.

Dernière modification : 05/02/2018

Haut de page