COOPÉRATION DE DÉFENSE NIGER-FRANCE

PNG

LE PREMIER BATAILLON NIGÉRIEN DE LA FORCE CONJOINTE DU G5 SAHEL FORMÉ À OUALLAM

Du 13 au 23 novembre 2017, le camp de Ouallam a accueilli une première session de formation au profit des éléments d’un bataillon nigérien de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S).

■ Durant 10 jours, un détachement de 20 militaires français en provenance des Forces françaises de Djibouti et des Éléments français du Gabon a instruit plusieurs sessions de formation au profit de plus de 160 militaires des Forces armées nigériennes (FAN). Ces séances avaient essentiellement trait au combat d’infanterie et du génie, ainsi qu’à l’emploi de mortiers et au sauvetage au combat. À cette occasion, des véhicules et armements donnés par la France dans le cadre de son soutien à la Force conjointe du G5S ont été déployés et utilisés à Ouallam.

■ Grâce à l’intérêt constant démontré par les stagiaires, et de par la cohésion qui s’est rapidement établie au sein des compagnies, une forte dynamique s’est mise en place au sein d’une unité récemment constituée à partir d’éléments issus de toutes les régions du Niger. L’exercice final de synthèse ainsi que la cérémonie de clôture du stage ont été particulièrement révélateurs du bon niveau atteint et de l’homogénéité réalisée au sein des équipes. Au cours de la cérémonie de remise des diplômes, le colonel-major Mounkaïla, commandant le Secteur centre de la FC-G5S, et le colonel Fouillet, attaché de Défense près l’ambassade de France au Niger, ont été particulièrement satisfaits de constater la fierté des soldats de ce nouveau bataillon qui doit se déployer prochainement dans la région des trois frontières Niger-Mali-Burkina Faso pour faire face aux incursions terroristes.

Cette première session confirme l’intérêt du travail conjoint mené entre les FAN et la coopération française en matière de Défense.

JPEG - 22.1 ko
Le bataillon nigérien part à l’entraînement.
JPEG - 28.4 ko
Formation-génie à la lutte contre les mines et engins explosifs.

Dernière modification : 07/12/2017

Haut de page