COOPÉRATION DE DÉFENSE NIGER-FRANCE

JPEG

LE GÉNIE MILITAIRE NIGÉRIEN FORMÉ À LA SÉCURISATION DES PERSONNES ET DES BIENS

Du 06 au 17 novembre 2017, à la demande des Forces armées nigériennes (FAN) et dans le cadre de la coopération de Défense entre le Niger et la France, un stage intitulé ‘’Élément opérationnel de reconnaissance’’ (EOR) a été organisé à Niamey en faveur de la direction centrale du génie militaire et des infrastructures (DCGMI).

■ Il visait à former de futurs formateurs à la reconnaissance en zone d’opération, en l’occurrence des sapeurs du 1er et du 2ème bataillon du génie nigérien, l’objectif étant de maîtriser les méthodes spécifiques permettant de reconnaitre les zones polluées par munitions tirées non explosées, ou les zones minées. C’est en effet à partir de ces reconnaissances que l’on peut évaluer précisément la menace MUNEX (munitions et explosifs) afin d’autoriser le déploiement des forces ou le retour des populations civiles en toute sécurité.

■ Envoyé par le 17ème régiment français du génie parachutiste, le capitaine Brunat a dispensé cette formation qui a débuté par une phase théorique, suivie d’une mise en application de cas concrets ainsi que d’exercices pratiques sur le terrain.

Comme le but de cette opération était de former de futurs formateurs, les enseignements acquis au cours de ce stage vont être dispensés sans délais dans les zones menacées.

JPEG - 77.1 ko
Reconnaissance en milieu fermé.
JPEG - 81.6 ko
Traction à distance de munition.
JPEG - 95.5 ko
Reconnaissance de bâtiment et inventaire de la pollution MUNEX (munitions et explosifs).
JPEG - 157.5 ko
Parcours d’indentification de munitions et d’évaluation de la menace.

Dernière modification : 05/12/2017

Haut de page