Big data et lutte contre les effets du changement climatique : la France appuie le Niger

Big data et valorisation des données dans la lutte contre les effets du changement climatique, mission de formation pilotée par CIRAD Montpellier à Agrhrymet 9-13 décembre 2019

JPEG

Pascal Bonnet et Ibra Touré, chercheurs au CIRAD à Montpellier, ont effectué du 9 au 13 décembre 2019 une mission au centre régional Agrhymet de Niamey dans le cadre du projet d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique (ADESFA) : « Formation numérique, gestion et valorisation des données appliquées à l’aide à la décision en agriculture pour la lutte contre la sécheresse dans le Sahel ».

Le projet, d’une durée de 2 ans, est organisé autour de deux composantes principales :
• Améliorer la pratique de collecte et de gestion, de traitement et de la valorisation des données (imagerie satellite, données de terrain, données de statistique agricole, météorologiques, hydrologiques)
• Adapter des pratiques de formation aux évolutions technologiques et en particulier du numérique.

Ce projet permettra, grâce aux nouveaux outils et services numériques mutualisés mis à disposition en recherche comme en formation, de développer les usages des outils numériques et de renforcer les capacités des acteurs dans les usages de ces outils. Il a également pour objectif de renforcer les capacités des enseignants du centre de formation Agrhymet, afin d’assurer la diffusion à grande échelle des informations nécessaires à la prise de décision sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’en agro climatologie. Il vise également à faire émerger l’appropriation des nouveaux modes d’analyse des données massives, ou Big data, à l’aune des formations existantes dans le réseau des établissements Agreenium qui regroupe 14 écoles d’ingénieurs en France (https://www.agreenium.fr/).

Cette mission fait suite à celle effectuée par 5 agents du centre régional Agrhymet au Cirad à Montpellier, puis à Agreenium à Paris du 7 au 15 octobre 2019. Cette première mission en France avait permis d’exposer Agrhymet aux nouvelles pratiques de gestion des données scientifiques, aux nouvelles formes de formation avec le numérique (e-learning, campus numérique) et aux recherches en sciences des données développées dans l’institut convergence #DigitAg – dont le Cirad est membre.

Cette mission à Niamey a permis d’approfondir la phase de « diagnostic des pratiques » à Agrhymet grâce à une revue détaillée des projets et services, tout en construisant une première feuille de route à court terme pour mettre en place, dès 2020, une série d’outil de gestion des données (géoportail, entrepôts de données,..). Elle a enfin permis de prolonger la réflexion sur de nouveaux contenus pédagogiques qui pourront être associées aux masters de formation déjà en place à Agrhymet, avec un regard particulier sur un master pilote « Changement climatique et développement durable » et de stimuler l’établissement d’une vision stratégique de long terme dans le domaine du numérique.

JPEG

© Ambassade de France

Dernière modification : 26/12/2019

Haut de page