APPUI AUX INITIATIVES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE NIGÉRIENNE

UNE AIDE FRANÇAISE À DES PROJETS NIGÉRIENS DE DÉVELOPPEMENT
PNG

JPEG - 78.2 ko
M. Marcel Escure, ambassadeur de France au Niger et M. Abdou Yecheou, représentant de l’entreprise GIMAFOR (le 25 avril 2018)
JPEG - 79 ko
M. Marcel Escure, ambassadeur de France au Niger et M. Mohamed Ixa, président de l’ONG Tidène (le 25 avril 2018)

L’ambassadeur de France au Niger, M. Marcel Escure, a récemment procédé à la signature de cinq nouveaux projets portés par des associations nigériennes et des entreprises de l’économie sociale et solidaire.

Financés par le fonds français PISCCA (Projets innovants de la société civile et de coalition d’acteurs), ces projets ont pour thématiques principales l’autonomisation économique des femmes et l’adaptation au changement climatique.

● ONG Tidène
« Projet d’appui à la formation des 40 femmes membres du groupement de Gadambo sur la transformation et commercialisation des produits agricoles locaux » dans la région d’Agadez. Des formations seront dispensées dans le domaine de la gestion entrepreneuriale ainsi que sur les techniques de transformation. Les bénéficiaires seront équipées et des infrastructures seront construites afin d’améliorer les conditions de travail.

● Entreprise GIMAFOR
« Promotion du maraîchage féminin périurbain » dans la région de Tillabéri. En s’appuyant sur la technologie solaire, ce projet vise à créer des activités génératrices de revenus (cultures maraîchères et transformation alimentaire) en faveur de 40 habitants de Doga, dans la commune de Youri, située à la périphérie de Niamey.

● Entreprise Sahara Sahel Foods
« Accompagnement d’une unité de transformation d’huiles alimentaires forestières locales à Aroungouza » dans la région de Zinder. Tout en valorisant les produits alimentaires locaux, cette unité de transformation d’huile forestière - plus respectueuse de l’environnement et proche des populations impliquées dans la culture des produits - sera source d’emplois.

● ONG JVE-RJNCC
« Fours à balle de riz, énergie alternative pour l’adaptation des femmes de la vallée du fleuve Niger » dans les régions de Tillabéri, Dosso et Niamey. Ce consortium, déjà soutenu par le fonds PISCCA en 2017, poursuivra ses activités de commercialisation de fours à balle de riz - alternative au bois de chauffe - et expérimentera de nouveaux combustibles respectueux de l’environnement.

● Association Tin Hinan
« Projet d’appui aux productrices du lait et fromage de chèvres de la zone péri urbaine de Niamey » dans la région de Tillabéri. Cette association, déjà soutenue par le fonds PISCCA en 2017, appuiera des femmes éleveuses - réunies en groupement - en les formant à la production de fromage de chèvre. Elle développera son centre de collecte de lait ainsi que le volet commercialisation du fromage dans les régions de Tillabéri et de Niamey.

PNG

Le Fonds PISCCA – Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs – constitue le principal outil d’appui à la société civile nigérienne porté par l’ambassade de France au Niger. Grâce à ses financements, il permet d’appuyer de petits projets de développement, de faire émerger des solutions innovantes et d’encourager les coalitions d’acteurs sur des thématiques choisies, telles que l’autonomisation des femmes, ou encore celle de la promotion d’un environnement durable au Niger.

Dernière modification : 20/08/2018

Haut de page