AIDE BUDGÉTAIRE FRANÇAISE

6,6 MILLIARDS DE FCFA D’AIDE BUDGÉTAIRE DE LA FRANCE AU NIGER

Le 13 avril à Abidjan, le ministre nigérien des Finances, M. Hassoumi Massoudou, le ministre français de l’Économie et des Finances, M. Michel Sapin, et le directeur-Afrique de l’Agence française de développement (AFD), M. Jean-Pierre Marcelli, ont signé une convention d’aide budgétaire portant sur près de 6, 6 milliards de Fcfa (10 millions d’euros).

■ Cette aide budgétaire, versée sous forme de subvention, est destinée à accompagner le programme économique et financier du Niger ainsi que l’apurement d’arriérés accumulés par l’État. Elle se décompose en 4,6 milliards de Fcfa (7 millions d’euros) non affectés et 2 milliards de Fcfa (3 millions d’euros) dédiés au paiement des arriérés de l’Etat envers les sociétés gérant les services publics d’électricité (NIGELEC) et de l’eau (SEEN). Pour l’année 2017, le Niger devient ainsi le premier pays de la région à bénéficier de l’aide budgétaire française, ce qui permettra à la partie non-affectée de parvenir au Trésor nigérien dès le courant du mois d’avril et devrait permettre de faciliter les prévisions budgétaires du pays.

■ La signature de cette nouvelle convention marque le soutien constant de la France au Niger et la qualité de la relation existant entre les deux nations. Au cours de ces dernières années, dans le domaine budgétaire, ces excellentes relations se sont notamment traduites par une série d’appuis financiers : c’est ainsi que, depuis 2011, la France a signé avec le Niger sept accords d’appuis budgétaires, représentant au total un montant cumulé de plus de 74 milliards de Fcfa (113 millions d’euros).

À Abidjan le 13 avril - De droite à gauche : le ministre nigérien des Finances, M. Hassoumi Massoudou, et le ministre français de l'Économie & des Finances, M. Michel Sapin, lors de la signature de la convention - JPEG

lien

Dernière modification : 19/04/2017

Haut de page